Publié le 10/10/2019  Dans : Toutes les actualités 

La réglementation en matière de vérification des matériels de levage

La réglementation en matière de vérification des matériels de levage

Le matériel de levage fait partie des matériels de manutention. Les machines et leurs accessoires permettent de lever une charge pondérale. Ce matériel destiné aux professionnels est soumis à une réglementation. D’après l’arrêté du 2 mars 2004, les entreprises ont l’obligation de suivre les modalités de vérification et de mise en service de leurs appareils et accessoires de levage.

Maintenance des appareils de levage

Un carnet de maintenance doit être tenu à jour par le chef d’établissement et ce pour chacun des appareils de levage. Ce carnet permettra de consigner toutes les opérations de maintenance faites sur les appareils jusqu’à leur immobilisation.

Cette réglementation s’applique autant aux fabricants, aux distributeurs, qu’aux utilisateurs car en cas d’accident leurs responsabilités peuvent être mises en cause. Il est interdit de mettre sur le marché, de mettre en service ou d’utiliser une machine qui n’est pas conforme aux exigences essentielles de sécurité et de santé qui sont énumérés dans la directive « Machines 98/37/CE » et la directive « 2006/42/CE du 17 mai 2006 ».

Vérification des appareils de levage

Une vérification périodique des appareils de levage, ainsi qu’une vérification de mise ou remise en service, doit être faite par un organisme de contrôle.

La périodicité de la vérification dépendra du type d’appareil et de son utilisation. Une vérification est obligatoire tous les ans pour les palans et autres accessoires de levage par exemple et elle est obligatoire tous les 6 mois pour les chariots élévateurs, les grues, les plateformes élévatrices ou tout autre appareil de levage. En ce qui concerne les appareils de levage où la force humaine est directement employée, une vérification doit être faite tous les 3 mois.

 

De plus, une vérification doit être effectuée si l’appareil est neuf, s’il change de site d’utilisation, si la configuration de l’appareil est modifiée, si l’appareil est démonté puis remonté, s’il est remplacé, réparé ou transformé et s’il a subi un accident après une défaillance technique.

L’organisme de contrôle qui s’occupe de ces vérifications doit effectuer une épreuve statique et dynamique du matériel, ceci dans le but d’éviter tout accident lors de son utilisation. Pour les appareils de levage un examen de l’état de conservation et un essai de fonctionnement doit être fait. En ce qui concerne les accessoires de levage un examen de l’état de conservation doit également être fait afin de déceler toute détérioration ou limite d’emploi.

Obligations concernant l’utilisation d’un appareil de levage

Une déclaration CE est obligatoire pour la conception et la construction d’un appareil de levage et le certificat CE doit être fourni lors de l’achat de l’appareil. Cela prouve que l’appareil respecte bien les normes en vigueur et qu’il est conforme. De plus, le fournisseur doit fournir toute la documentation technique concernant l’appareil. Chez Liftman, tous nos appareils de levage sont garantis CE.

Enfin pour pouvoir conduire un appareil de levage il est obligatoire de posséder un CACES et d’avoir l’autorisation de l’employeur. Le personnel doit être formé à l’utilisation de n’importe quel appareil de levage.

 

Venez découvrir tous nos appareils de levage dans notre catalogue.